Les conseils SHEMSY pour débuter le vélo

Avec la période actuelle et le confinement, tout le monde rêve de s’évader un peu, d’être libre et de pouvoir sortir en pleine nature comme on le souhaite. Quelle meilleure activité que le vélo ? Dans notre dernier article, nous vous présentions trois bonnes raisons de se mettre au vélo. Aujourd’hui, nous allons vous aidez dans votre démarche et vous donner quelques conseils pour débuter le vélo.

Conseil n°1 : Le budget pour le vélo

Avant toute chose, il est préférable de vous définir un budget. De nos jours, il est possible de trouver des vélos de toute gamme de prix. De plus en plus, ceux-ci deviennent accessibles. Nous vous conseillons tout de même de prévoir un budget pour faciliter votre recherche de vélo par la suite.

Pour vous donner une idée, il est possible de trouver un vélo pour les loisirs ou vélotaf pour 650€. A vous de voir pour quel usage vous désirez acheter votre premier vélo. En général, le prix d’un vélo augmente en fonction des périphériques (freins, roues, transmission …). Enfin, il ne faut pas oublier votre équipement (tenue, casque, accessoires …)

Conseil n°2 : L’usage

Il existe de nombreuses disciplines dans le domaine du vélo alors vers quel usage/ discipline se diriger ?

Pour les loisirs :

Image d'un vélo en ville

Vous fantasmez à l’idée de gagner du temps pour aller au travail, faire quelques sorties le weekend. Vous ne comptez pas rouler des heures et des heures mais plutôt effectuer quelques kilomètres journaliers. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de bolides haut de gamme qui sont plus rigides et durs que les vélos classiques. Dirigez-vous vers des vélos vendus chez Décathlon qui offrent un bon rapport qualité/prix avec justement des prix abordables. Attention tout de même aux vélos pas très chers qui peuvent disposer de mauvaises transmissions. Vous risqueriez d’être embêté lors du passage de vitesse.

Le cyclotourisme :

Image d'un vélo de cyclotourisme

Vous êtes amoureux de la nature et voulez visiter votre département. Vous comptez réaliser de longues sorties de plusieurs heures. Dans ce cas, il vaut mieux miser sur un vélo souple et confortable pour ne pas vous retrouver avec un mal de fesses à la fin de votre mini road trip 😉 Des vélos conçus pour l’endurance sont à privilégier, c’est-à-dire avec un cadre en acier ou en alu souple. Mais pensez également à l’ajout de bagages sur le vélo pour faciliter vos sorties et vous éviter des douleurs musculaires.

Image d'un vélo avec bagages

Pour partir à l’aventure :

Image d'un vélo Gravel en pleine nature

Votre soif d’aventure vous rattrape et lors d’une promenade en vélo vous apercevez un chemin dans un sous-bois.  Mince, votre vélo n’est pas adapté… Optez alors pour un vélo Gravel, cette discipline se développe de plus en plus et vous permet d’aller partout ! En effet, avec ses pneus plus larges et ses freins à disques puissants c’est un vélo tout terrain. Le vélo Gravel reste tout de même dans le domaine de la balade, si votre objectif est plus tourné vers le cyclocross achetez plutôt un VTT qui sera plus adéquat.

Les sorties cyclosportives :

Image d'un vélo cyclosportif dans un champ

Vous avez l’âme d’un compétiteur et voulez tenter des sorties cyclosportives, alors préparez-vous bien ! Dans ce cas, la réponse est simple, dirigez-vous directement vers des vélos dédiés à cette discipline. En effet, cela vous éviteras bien des ennuis.

Ses vélos ont un design agressif et le guidon est plus bas pour vous octroyer une position aérodynamique. Le poids du vélo est un point crucial pour cette discipline alors prenez le en compte lors de votre achat. Concernant le prix, visez dans le haut de gamme donc cela nécessite un petit investissement et surtout un appel à votre banquier 😉 Si votre souhait est un vélo pas cher, éviter cette pratique qui demande un investissement. Il faut aussi prendre en compte l’inscription aux compétitions, les tenues et surtout les déplacements. Néanmoins, vous pouvez vous diriger vers un vélo de moyenne gamme mais dans ce cas, il vaut mieux bien l’équiper.

Image d'un cycliste professionnel

Conseil n°3 : L’entretien du vélo

L’entretien de votre machine de guerre va vous permettre de gagner en performance et garantir votre vélo dans le temps. Dans tous les cas, nous vous conseillons de le nettoyer régulièrement !

Deux pratiques se distinguent. Soit vous faîtes le choix de prendre un chiffon avec de l’eau chaude et un peu d’huile de coude pour astiquer votre machine de guerre. Dans ce cas il est préférable avant chaque saison de le nettoyer en profondeur pour lui redonner une jeunesse.

Ou alors vous faîtes parti de la team j’achète tous les produits nécessaires au nettoyage. Dans ce cas il vous faudra des brosses spécifiques pour le nettoyage du vélo, des sprays nettoyants ou lingettes nettoyantes et dégraissantes, de la graisse et de l’huile pour la chaine du vélo… Après avoir bien astiqué votre vélo il est nécessaire de le rincer correctement. On vous conseil de le rincer deux fois pour être sûr qu’il ne reste aucun résidus. Pour sécher le vélo, il vaut mieux le retourner pour éviter que l’eau ne stagne dans le cadre.

Après l’avoir bien nettoyé, la dernière étape est la lubrification et le graissage notamment de la transmission.

Conseil n°4 : Comment choisir mon cadre de vélo ?

Maintenant que vous avez définit votre budget et l’usage que vous voulez en faire. Il faut choisir un cadre qui soit adapté à votre taille. Si vous négligez cette étape, vous ne prendrez aucun plaisir et aurez des douleurs un peu partout dans votre corps (dos, nuques, épaules …). La principale mesure à prendre en compte est l’entre jambe mais de nombreux autres indicateurs sont à évaluer, ce qui rend la tâche complexe. Pour cela, nous vous conseillerons toujours de vous fier à un professionnel qui saura vous guider !

Pour finir sur cet article, nous appuyons sur le fait d’avoir toujours sur vous une petite sacoche avec une petite boîte de secours (ça peut toujours servir), une chambre à air de secours, une mini pompe et de la rustine au cas où votre chambre à air serait crevée.

Le mot de la fin : faîtes-vous plaisir et surtout choisissez un vélo qui vous plaît !

Si vous avez d’autres conseils pour aider à débuter en vélo, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

Comment définir votre taille de cuissard, collant et corsaire cycliste ?

Ce tableau vous explique comment déterminer votre taille de votre cuissard, collant ou corsaire. Munissez-vous d’un ruban de couture pour déterminer vos mensurations exactes.

Mesurez selon le croquis et reportez-vous au tableau ci dessous

Tailles

5XS

4XS

3XS

2XS

XS

S

M

L

XL

2XL

3XL

4XL

5XL

Hauteur (A)

116

128

140

152

160

166

172

178

184

185

185

185

185

Tour de taille (C)

44

52

60

68

76

80

84

88

94

100

110

116

122